Twitter rachète Tweetdeck au nez et à la barbe d'UberMedia

La plate-forme de micro-blogging rachète le client Tweetdeck entre 40 et 50 millions de dollars, malgré la concurrence d'UberMedia.

Twitter viendrait de conclure le rachat du client Tweetdeck, affirme "Techcrunch". L'opération, qui n'a pas encore été confirmée, s'élèverait entre 40 et 50 millions de dollars, payés à la fois en numéraire et en actions Twitter. Il y a un an, Twitter avait déjà racheté un autre client, Tweetie, l'un des plus utilisés sur iPhone. Cette acquisition avait servi de base pour l'application mobile officielle de Twitter.


Contrairement à celle de Tweetie , l'acquisition de Tweetdeck serait plutôt défensive. Elle résulterait d'une contre-offre faite par Twitter alors que Tweetdeck négociait avec un autre acquéreur potentiel, UberMedia, éditeur des clients Twitter, Echofon, UberSocial et Twitdroyd pour un montant de l'ordre de 25 à 30 millions de dollars. Selon Techcrunch, Twitter chercherait à éviter qu'UberMedia ne prenne trop d'importance au sein de sa plate-forme de micro-blogging. Le rachat de Tweetdeck aurait en effet permis à UberMedia de toucher environ 20 % des utilisateurs actifs de Twitter.


L'enjeu pour Twitter est visiblement de ne pas être dépossédé d'un utilisateur de son service sur cinq. Car UberMedia montre des envies d'émancipation et serait prêt à lancer son propre service de micro-blogging, distinct de Twitter, selon la chaîne américaine CNN. L'entreprise pourrait notamment s'appuyer sur cette base d'utilisateurs pour lancer sa plate-forme parallèle.


Depuis quelques mois, les relations sont plus tendues entre Twitter et UberMedia. Mi-février, Twitter lui avait coupé l'accès à ses API. Motif invoqué : UberTwitter l'ancien nom d'UberSocial posait un problème d'usage non autorisé de la marque Twitter.

Web 2.0 / Twitter