L'UE veut obtenir les clés de chiffrement des géants du Web

Gilles de Kerchove, coordinateur antiterrorisme de l'UE, souhaite forcer les géants du Web et des télécoms à donner accès à leurs clés de chiffrement.

Depuis les attentats qui ont touché la France au début du mois, de nombreux hommes politiques évoquent la mise en place de mesures antiterroristes, parmi lesquelles nombre visent la surveillance du Web (lire : "A quoi pourrait ressembler un Patriot Act à la française", du 14/01/15). C'est cette fois-ci Gilles de Kerchove, coordinateur antiterrorisme de l'UE, qui réclame dans un document repéré par Statewatch que les sociétés donnent accès à leurs clés de chiffrement aux autorités.

"Depuis les révélations d'Edward Snowden, les sociétés du Web et les sociétés télécoms ont commencé à utiliser des moyens cryptés, décentralisés, qui rendent la surveillance légale par les autorités nationales compétentes techniquement difficile ou même impossible, écrit Gilles Kerchove. La Commission devrait se pencher sur des lois obligeant les sociétés du Web et des télécoms opérant dans l'UE à donner sous certains conditions, selon les lois nationales, leurs clés de chiffrement."

Chiffrement