L'UE va élargir son enquête sur les moteurs de recherche

L'Union Européenne a annoncé jeudi qu'elle allait étendre son enquête sur les moteurs de recherche au-delà de Google. Le mois dernier, elle avait indiqué que Google ne semblait pas respecter la législation européenne en matière de protection de la vie privée. En cause, la conservation par le moteur des données sur les comportements des internautes, et le risque de les transmettre à des tiers. Google a proposé alors de limiter à 18 mois la durée de conservation de ces informations. L'Union Européenne a décidé de ne pas limiter son enquête au seul Google, sans indiquer cependant d'autres moteurs. 

Google / Europe