Comment le français Withings veut se différencier de l'iWatch d'Apple

Withings Activité iWatch Le Français a lancé une montre connectée qui, une fois n'est pas coutume, ressemble à une véritable montre.

Si l'on vous dit "montre connectée", vous imaginerez probablement un bracelet extralarge et peu esthétique doté d'un petit écran tactile rectangulaire. Bref, un design futuriste et une autonomie digne d'un iPhone. Pourtant, le tout nouveau produit du spécialiste français des objets connectés Withings fait mentir les stéréotypes. Une montre élégante, un bracelet en cuir... Et surtout, pas d'écran tactile mais bien des aiguilles traditionnelles. Pourtant, il s'agit bel et bien d'une montre connectée. C'est peut-être ça, la French touch tant mise en avant par la French Tech. Les photographies de la montre, déjà disponibles sur le site de Withings, ressemblent d'ailleurs à s'y méprendre à des publicités de mode...

1
Withings Activité détecte notamment les cycles de sommeil. © S. de P. Withings

Baptisée "Activité", la montre est connectée à l'iPhone et mesure diverses données : le nombre de pas, l'activité lors de la natation, les calories brulées par le porteur, les distances parcourues... Mais aussi les cycles de sommeil, du délai d'endormissement en passant par les cycles légers et profonds. Toutes les données sont rapportées par l'application Health Mate, qui élabore un programme bien-être pour son utilisateur et suit ses performances. Surveiller les cycles de sommeil permet d'optimiser son temps de récupération, tandis qu'Activité réveille son porteur d'une légère vibration. Le premier set d'aiguilles indique l'heure de manière traditionnelle. Le deuxième les activités quotidiennes. Withings est étanche jusqu'à 50 mètres de profondeur.

L'iWatch pourrait surveiller le sang

Mais la montre française pourra-t-elle rivaliser avec l'iWatch qu'Apple s'apprête à dévoiler, d'ici quelques mois ? La marque à la pomme, qui se lance dans une grande offensive dans la santé connectée, vient de lancer une application dédiée intégrée par défaut à Ios8, baptisée "Healthkit", et qui regroupera toutes les données sur la santé des utilisateurs... Des données qui pourraient notamment provenir de l'iWatch. D'après les rumeurs, la montre d'Apple sera probablement dotée de capteurs extrêmement poussés... Et elle pourrait même surveiller le sang des porteurs, grâce à des technologies non invasives. Certains observateurs pensent qu'elle aura peut-être la possibilité de mesurer les taux de glucose, l'état des reins et l'équilibre électrolytique.

4
Activité mise sur un design élégant. © S. de P. Withings

Pour se différencier, Withings mise donc sur sa French Touch et un design élégant... Mais aussi sur une horlogerie de qualité fabriquée en Suisse. Withings Activité a par ailleurs été créée par une équipe de designers parisiens. "Nous avons choisi d'utiliser des matériaux nobles, raconte Eric Carreel, CEO. De l'acier de très bonne qualité, un verre en saphir incassable, un bracelet en cuir de veau naturellement tanné utilisé par des maisons de couture, comme Hermès..." Le mouvement horloger suisse Connected Movement est certifié pour sa robustesse. Le verre réagit au toucher : il suffit par exemple de tapoter deux fois l'écran pour consulter l'alarme. "Il était important pour nous de créer un objet que l'on va avoir plaisir à porter longtemps au poignet, commente Eric Carreel. Un objet qui rentre dans nos vies. Les montres LG ou Samsung sont des objets Tech que l'on a pas forcément envie de porter. Nous voulions faire de la Withings Activité une pièce de technologie invisible avec une capacité de lecture naturelle : pour cela, rien de mieux que les aiguilles et l'affichage analogique."

Autonomie d'un an

L'une des principales qualités de la montre Withings, et ce qui pourrait la différencier des montres connectées déjà existantes et de l'iWatch d'Apple, est sans conteste son autonomie. Elle fonctionne avec une pile bouton CR2025, qui dispose d'une autonomie d'un an. Un argument non négligeable pour un utilisateur qui doit déjà recharger constamment son smartphone.

Withings Activité sera disponible à la vente sur le site de la société à partir d'août, pour 390 euros. Et quand on demande à Eric Carreel si l'on pourra bientôt la trouver dans des points de vente physiques, et pourquoi pas des bijouteries, le CEO reste mystérieux : "Nous voulons en rentrer dans des canaux dans lesquels on ne trouve pas ce genre d'objets aujourd'hui. La Withings Activité n'est pas seulement réservée à un public de technophiles : elle s'adresse à une population beaucoup plus large. On peut donc aussi imaginer d'autres canaux de distribution, dans lesquels on rentre par le haut, par des objets de qualité que l'on a plaisir à garder longtemps."

Autour du même sujet