Xavier Niel soutient la presse alternative en ligne


Le fondateur de Free, sollicité pour la levée de fonds de "Terra Economica", possède déjà des parts de "Mediapart" et de "Bakchich".

Le magazine spécialiste du développement durable "Terra Economica" vient de conclure un tour de table de 1,08 million d'euros. Les trois fondateurs opérationnels de ce média Web et papier - Walter Bouvais, David Solon et Grégory Fabre - conservent le contrôle du capital de l'entreprise. Ces fonds ont été levés auprès de ses investisseurs historiques ainsi que de deux nouveaux investisseurs : le groupe de business angels Abab et Xavier Niel.

Ce dernier, fondateur du fournisseur d'accès Free, n'en est pas à son premier investissement dans la presse en ligne. Au-delà des 100 000 euros investis à la création de Mediapart, le site d'information fondé par Edwy Plenel, augmentés d'encore 100 000 euros fin décembre 2008, Xavier Niel a également apporté 250 000 euros au site Bakchich. Une somme équivalente à ce qu'il aurait investi dans Terra Economica.

Si Xavier Niel ne précise pas les raisons de son intérêt pour la presse sur Internet, il ne risque toutefois pas de se ruiner, sa fortune personnelle s'élevait en effet en 2008 à près de 2,25 milliards d'euros.

Media / Mediapart