Yahoo devrait fermer Delicious et d'autres sites 2.0

Dans la foulée du licenciement de 600 personnes, Yahoo va fermer plusieurs services dans les prochains mois.

La réduction de 4% des effectifs de Yahoo, soit 600 personnes, devrait s'accompagner de la fermeture de plusieurs services. Deux jours après l'annonce officielle du licenciement de 600 salariés, un document interne du portail américain publié sur le Web indique la disparition probable de Delicious, notamment. Orthographié à l'origine Deli.cio.us, ce site de partage de favoris racheté par Yahoo en 2005 faisait partie des fleurons du "Web 2.0", au côté des Digg, MySpace, YouTube et autres Flickr par exemple.

En plus de Delicious, le document interne du portail violet mentionne d'autres services qui pourraient disparaître. Il cite le réseau social pour blogueurs MyBlogLog, le concurrent de Delicious Yahoo Bookmarks, Yahoo Picks, une sorte d'annuaire de sites qui semble déjà à l'abandon et l'agrégateur d'actualités Buzz.


Plus anciens que ces services Web2.0, les moteurs de recherche AltaVista et AllTheWeb sont également menacés. Yahoo a par la suite confirmé qu'il fermerait plusieurs services dans les prochains mois, en citant uniquement Yahoo Buzz.


La direction de Yahoo n'a pas précisé dans son document interne si tous ces sites allaient disparaître. Mais depuis son arrivée il y a moins de deux ans, Carol Bartz a considérablement réduit la voilure de l'entreprise, tant en effectif qu'au niveau de son offre. Citons par exemple le réseau social Yahoo 360, ou encore Kelkoo, Geocities et MyWeb. Yahoo a annoncé le 14 décembre une nouvelle vague de licenciements, la troisième en deux ans.

Web 2.0 / Yahoo