Information sur les cookies : l'icone Adchoice débarque en Europe

Information sur les cookies : l'icone Adchoice débarque en Europe D'ici fin juin, 80% des publicités incluant un cookie publicitaire devront contenir l'icône Adchoice et permettre d'accéder à la plateforme YOC.

Selon l'ordonnance européenne du 24 août 2011, la présence de cookies publicitaires doit faire l'objet d'une information claire et complète des consommateurs et ceux-ci doivent pouvoir exprimer un consentement explicite préalable avant tout envoi de publicité comportementale. Pour mettre en œuvre la protection du consommateur au niveau européen, l'interprofession (représentants des agences de communication, des annonceurs, des médias...) a convenu d'intégrer l'icône Adchoice, déjà utilisée aux Etats-Unis, sur les créations contenant un cookie publicitaire et de mettre en place une plateforme Youronlinechoices.eu (YOC) sur laquelle les internautes peuvent décider de refuser de recevoir ce type de publicité.


Des objectifs ont été associés à ces décisions et les 113 sociétés signataires au niveau européen se sont engagées à ce que, fin juin 2012, 80% des publicités ciblées soient signalées par l'icône Adchoice et renvoient vers la plateforme YOC, en ligne depuis le mois d'avril. Début mai, 40% des publicités concernées avaient été implémentées. "Dans les deux mois qui viennent, il faudra prouver que nous sommes des acteurs responsables, soucieux du respect du consommateur et de la dynamique du marché. Les engagements européens feront l'objet d'un suivi précis de la part de la Commission européenne. La France est attendue sur ce sujet car c'est l'un des 5 grands pays européens", indique Stéphane Martin, Directeur Général de l'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP). L'enjeu est doublement important puisqu'il pourrait également préfigurer de la tonalité des débats autour du projet de règlement européen sur la protection des données, potentiellement assez restrictive et qui sera cette fois d'application directe.


La plateforme YOC explique au grand public ce qu'est la publicité comportementale à travers une foire aux questions et un lexique qui clarifie le jargon publicitaire. Elle permet aussi de faire apparaître tous les cookies publicitaires activés sur un ordinateur, de façon à ce que l'internaute puisse décider ou non de les désactiver. Tous les acteurs de la publicité en ligne susceptibles d'utiliser des cookies sont concernés par YOC : les éditeurs, les adserveurs, les agences, les régies, les adnetworks, les data providers... A partir de juin, une campagne online sera lancée pour informer le grand public. Elle sera doublée d'une campagne RP.


La licence de l'icône Adchoice s'acquiert auprès de l'European Interactive Digital Advertising Alliance (EDAA), une entité associée à l'Alliance Européenne pour l'Ethique en Publicité (EASA) et spécialement créée à cet effet. La double licence (icône et intégration dans la plateforme) coûte "entre 6 000 et 10 000 euros par an". Elle est valable sur l'ensemble du territoire européen.


Ces décisions sur la publicité comportementale interviennent dans la lignée de réflexions qui avaient déjà abouti en France à la rédaction d'une charte de déontologie et à la publication d'un guide de bonnes pratiques sur l'usage des cookies publicitaires.

En savoir plus sur Offremedia.com

Annonces Google