L’Irep table sur un recul de 1,5% du marché publicitaire français en 2015

Les investissements pub ont baissé de 1,6% au cours du premier semestre 2015, pour atteindre 5,6 milliards d'euros, selon des chiffres révélés par l’Irep

Le marché publicitaire français enregistre une baisse de 1,6% de ses recettes nettes au premier semestre 2015, pour atteindre 5,6 milliards d'euros, selon des chiffres révélés par l’Irep. Une décroissance qui décèle toutefois quelques motifs de satisfaction dans la mesure où le marché publicitaire avait baissé de 2,6% au premier semestre 2014.

Même si le second trimestre 2015 a été légèrement moins bon que le premier, la télévision confirme son redressement avec une croissance de 2% de ses recettes publicitaires (à comparer au -0,8% du premier semestre 2014). La progression du digital sur la période est, elle, de 3,6% selon les chiffres de l'Observatoire de l'ePub SRI, réalisé par PWC, en partenariat avec l'UDECAM, que l'Irep rappelle ici.

Pour l’intégralité de l'exercice 2015, l’Irep table sur un recul de 1,5% du marché publicitaire. Décroissance qui est ramenée à -0,5% sur le périmètre "médias historiques + Internet"

 

Marché publicitaire / Irep