Le Geste veut lancer une opération anti-adblockers début 2016

Le groupement des éditeurs en ligne appelle ses membres à interdire l'accès aux contenus de ses sites aux utilisateurs ayant recours à un adblocker.

Le Groupement des éditeurs de services en ligne (Geste) appelle ses membres à se joindre à une action commune, consistant à demander aux internautes utilisant un adblocker de le désactiver pour pouvoir accéder aux contenus du site.

"Cette action se déroulera en début d'année 2016 (avant mars). La date vous sera communiquée dans les plus brefs délais", explique l'organisme. Une opération de pédagogie qui consisterait donc à afficher, pendant au maximum une semaine, sur les homepages des sites un même message.

"Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicités !

 La publicité est notre principale source de financement et permet de garantir la gratuité de l'accès à nos contenus.

Afin de préserver cet accès et votre expérience de lecture, nous vous proposons de désactiver votre bloqueur de pub sur notre site." 

Et d'expliquer à ses membres qu'ils peuvent, s'ils le souhaitent, compléter et personnaliser ledit message en expliquant notamment comment la production de contenus est monétisée par la publicité. Une initiative qui fait écho à une prise de conscience générale du marché, en témoigne le mea culpa de l'IAB, face à la montée en puissance des adblockers. Un acteur comme Axel Springer a lui aussi récemment interdit l'accès aux contenus de son site Der Spiegel aux utilisateurs d'un adblocker. Avec des résultats satisfaisants

Adblock