37% des utilisateurs de smartphone ont déjà bloqué une publicité

L'étude de Global Web Index révèle que la défiance des mobinautes vis à vis des publicités est du même ordre que sur les ordinateurs dans le monde.

Personne n'avait encore pris la mesure de la popularité des adblockers sur mobile. Bien sûr, on pressentait que ces derniers avaient profité de l'arrivée d'iOS 9 pour faire une percée dans nos smartphones. Mais les chiffres révélés aujourd'hui par le spécialiste des analytics, Global Web Index, permettent de se rendre compte que l'ampleur est toute autre.

Ce sont ainsi 37% des utilisateurs sondés dans 34 pays qui ont affirmé avoir bloqué une publicité mobile au cours des derniers mois, selon l'enquête. Un ratio qui est donc très proche de celui déjà observé sur ordinateur fixe, au dernier semestre 2015, qui était de l'ordre de 38%.

Presque plus inquiétants,  les résultats de GWI révèlent que 42% des utilisateurs mobiles ne sont pas encore passés à l'acte mais envisagent de le faire dans un futur proche. Ils sont seulement 21% à ne pas considérer cette option.

"Il est aussi possible que les sondés aient une idée différente du sens de bloquer une publicité, l'assimilant par exemple au fait d'appuyer sur la croix pour faire disparaître la publicité", a toutefois préféré préciser le directeur de la recherche de l'instititut, Jason Mander. Dans tous les cas, les chiffres montrent une faible acceptation des publicités mobiles.  

IOS / Publicité mobile