Stéphane Courbit et Publicis gagnent la régie de France TV

Hi-Media a été écarté du processus de reprise de la régie publicitaire de France Télévisions. Le groupe audiovisuel public a en effet choisi d'entrer en négociation exclusive avec Publicis et Lov Group, la société d'investissement du producteur Stéphane Courbit, en vue de l'acquisition de 70 % du capital de sa régie publicitaire, France Télévision Publicité (FTP), valorisée 28,5 millions d'euros. Lov Group et Publicis apporteront donc 20 millions d'euros pour entrer au capital de FPT.

Ces discussions se poursuivent malgré la demande de Lagardère, candidat non retenu au rachat partiel de FTP, de suspendre l'opération, expliquant qu'un éventuel rétablissement de la publicité sur les chaînes publiques modifierait la valorisation de la régie. Bruxelles a en effet ouvert fin janvier une procédure d'infraction contre la France au sujet de la taxe télécoms, censée financer l'arrêt de la publicité sur les chaînes publiques après 20 heures (lire l'article Bruxelles juge illégale la taxe télécoms, du 28/01/2010).

Publicis / FTP