Google s'allie à Comscore pour optimiser la visibilité des campagnes DoubleClick

Le géant de la publicité veut donner aux annonceurs les moyens de valider les performances de leurs campagnes display.

Google vient de signer un partenariat avec Comscore portant sur l'intégration native de sa solution de mesure des campagnes, Validated Campaign Essentials (VCE) au sein de la plateforme publicitaire de Google, DoubleClick. L'enjeu est de taille pour Google qui, s'il veut attirer les plus gros annonceurs, doit leur donner les moyens de valider les performances de leurs campagnes en utilisant des indicateurs de performance autres que le coût pour mille ou le taux de clic. L'américain a d'ailleurs déjà passé des accords avec Comscore et Nielsen pour intégrer leurs technologies de mesure. Sauf qu'il pousse cette fois la logique plus loin. Là où sur Youtube, la diffusion d'une campagne publicitaire génère l'envoi d'une information vers l'ad-server Doubleclick utilisé par l'annonceur qui la renvoie ensuite à Comscore ou Nielsen, on supprime ici cette étape intermédiaire. L'annonceur accède directement aux analyses de Comscore dans son interface Doubleclick, de sorte qu'il récolte de la data en temps réel et qu'il peut par exemple identifier les impressions les plus performantes.

Ce partenariat n'est pour l'instant valable qu'aux Etats-Unis. En France, un acteur comme Alenty, qui s'est spécialisé dans la mesure de la qualité des emplacements publicitaires, est plébiscité par la profession. Intégrée directement à des SSP ou aux technologies de trading desk comme c'est le cas pour Makazi et son outil Real Impact, la solution permet aux annonceurs de maximiser la visibilité de leurs campagnes. Un moindre mal lorsque l'on sait que pas moins de 50% des impressions diffusées sur certains espaces, dont Google, ne seraient en fait jamais vues. 

 

Google / Display