Google va devoir révéler des données publicitaires sur son réseau de pages parking

Le moteur de recherche va devoir s'expliquer sur sa politique de diffusion d'annonces sur les pages parkings et les pages d'erreurs.

Un juge américain vient d'ordonner à Google de divulguer certaines données statistiques et financières concernant ses services de liens sponsorisés dédiés aux pages parking (AdSense for domains) et aux pages d'erreurs (AdSense for errors), indique "MediaPost". Le groupe va devoir révéler les valeurs de score des conversions de ces sites et pages, des données utilisées par le moteur pour fixer le coût d'un clic pour un annonceur. Google devra également déclarer le niveau de réduction tarifaire qu'il applique pour ces programmes AdSense.


Cette décision concerne plusieurs plaintes déposées en 2008 par des entreprises spécialisées dans le search marketing qui estiment que les liens sponsorisés qu'elles diffusaient pour leurs clients n'auraient pas du être placés dans des pages parking ou des pages d'erreur. Ils estiment que ces types de pages sont des environnement publicitaires de piètre qualité et entraînent donc des performances moindres, ce que conteste le moteur de recherche. Ces plaintes pourraient être regroupées en une action de groupe.

Juridique / Liens sponsorisés