Google a perdu 10 points de croissance en l'espace de trois ans

Confronté à la baisse du CPC de ses campagnes, démocratisation du mobile oblige, le géant de l'Internet voit son CA et son résultat net croître de plus en plus lentement.

On peut afficher un chiffre d'affaires et un résultat net en croissances et décevoir malgré tout les marchés. Le géant de l'Internet a beau réaliser 14,5 milliards de dollars de revenus au 4e trimestre (hausse de 17% par rapport à un an plus tôt) et 4,8 milliards de dollars de résultat net (hausse de 41%), son rythme de croissance inquiète. Pour cause, ce dernier ne cesse de diminuer depuis deux ans, comme le montre ce graphique réalisé par Business Insider.

Google a ainsi perdu 10 points de croissance en près de trois ans. En cause : le basculement des usages depuis le Web fixe vers le mobile, que Google a du mal à monétiser aussi bien. Ainsi alors que la hausse du nombre de clics sur des annonces publicitaires publiées par Google a été de 14% au quatrième trimestre (contre 17% au troisième), le coût par clic est lui en recul de 3% ce trimestre (contre 2% au trimestre précédent). Le directeur financier de Google, Patrick Pichette, a beau s'en défendre, affirmant que "la force de Google sur le search mobile a contribué à la croissance des revenus", personne n'est dupe. Un optimisme dont ne s'est pas dépourvu Patrick Pichette, le directeur financier du groupe, pour commenter la fin du partenariat avec Firefox pour en être le de moteur de recherche par défaut et les rumeurs concernant l'arrêt du partenariat avec Safari. Ce ne sont pas des sujets d'inquiétudes, s'est-il contenté d'affirmer. 

Mais cette situation est d'autant plus gênante que Google, lancé dans une course à l'armement face à Facebook et Apple, investit énormément en R&D (2,8 milliards de dollars, en hausse de 45%, au 4e trimestre). De sorte que sa marge s'érode à mesure que le temps passe. Elle était de 28% au quatrième trimestre 2013 et n'est plus que de 24% ce trimestre. Tout l'enjeu pour Google est donc maintenant de faire remonter ses coûts par clic. Le géant de l'Internet ne ménage pas, dans cette perspective, ses efforts pour justifier de l'efficacité des liens sponsorisés sur mobile. Dernier effort en date, Google vient d'annoncer qu'il allait donner les moyens aux annonceurs de mesurer l'apport de leurs campagnes mobiles sur les ventes en magasin. Au total, Google a réalisé 66 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 14,4 milliards de dollars de bénéfice net sur l'année.

Google / GEANT