Hi-Media en short list pour France Télévision Publicité


Le consortium mené par Hi-Media fait partie des trois candidats retenus en short list pour la reprise de la régie publicitaire du groupe audiovisuel public.

Sur les six candidats en lice pour la reprise de la régie de France Télévisions - France Télévisions Publicité (FTP) - l'Etat en a retenu trois en short list : NextRadioTV, l'homme d'affaires Stéphane Courbit, et le consortium mené par Hi-Media comprenant Philippe Léoni, ancien PDG de Spir Communication, ainsi que le groupe Sud-Ouest.

La surprise émane de l'éviction du groupe Lagardère, dont l'offre a été jugée trop faible. D'ailleurs le groupe enregistre une baisse de 3,7 % de son chiffre d'affaires brut sur les neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2008. Sa filiale Lagardère Active, dont la régie était moteur de l'offre vis-à-vis de FTP, perd quant à elle 19,1 %.

A l'opposé, Hi-Media qui vient de publier ses résultats, enregistre une hausse de 21 % de son chiffre d'affaires sur les neufs premiers mois de l'année, à 113,4 millions d'euros, avec une hausse de 4 % sur l'activité publicitaire, avec 43,8 millions d'euros, et une hausse de 34 % sur l'activité de micro-paiement, avec  69,5 millions d'euros.

Des résultats tirés vers le haut grâce à l'acquisition de la régie Adlink Media (lire le dossier Le groupe Hi-Media rachète la régie Adlink Media pour 29,4 millions d'euros, du 06/07/2009). En effet, les données consolidées présentent une hausse de 31 % du chiffre d'affaires de la publicité au troisième trimestre 2009 par rapport au troisième trimestre 2008, à 15,6 millions d'euros, contre une hausse de 10 % pour le micropaiement, à 23,5 millions d'euros. Hi-Media reste donc un candidat sérieux pour FTP.

Micropaiement / HI-MEDIA