La part d'Internet dans le mix média atteint 8,6 % en janvier


Les annonceurs français ont investi 137,1 millions d'euros bruts dans l'e-pub en janvier 2010, selon Kantar Media (ex-TNS MI). La nouvelle méthodologie utilisée fait inévitablement chuter la part d'Internet dans le mix média.

Sous son nouveau nom Kantar Media, TNS Media Intelligence vient de publier l'Adex Report du mois de janvier 2010, le premier utilisant sa nouvelle méthodologie (lire l'article e-Pub : vers plus de performance dans la mesure du display, du 18/02/2010).

La part d'Internet dans le mix média est de 8,6 % en janvier 2010, soit le cinquième levier de communication après la télévision (35,7 %), la presse (28,2 %), la radio (15,3 %) et la publicité extérieure (11,5 %). Avec l'ancienne méthodologie, Internet était le plus souvent en troisème position en 2009.

Avec cette nouvelle méthodologie, Kantar Media indique que les annonceurs français ont investi 137,1 millions d'euros bruts en janvier 2010. Les secteurs qui investissent le plus sont celui du tourisme (17,3 millions d'euros bruts), l'automobile-transport (17 millions d'euros) et la banque-finance (16,9 millions d'euros). Les télécoms n'arrivent qu'en quatrième position avec 13,7 millions d'euros.

La nouvelle méthodologie de Kantar Media prend désormais en compte les investissements bruts effectués sur les réseaux publicitaires à la performance afin, explique Kantar Media, de "mieux rendre compte à la fois de l'achat à la performance et de l'achat au CPM" mais aussi de délivrer  des chiffres "plus proches de la réalité des investissements en net".

Mécaniquement, les chiffres sont donc inférieurs à ce qu'ils étaient auparavant. Et cette nouvelle méthodologie interdit toute comparaison entre les chiffres publiée à partir de 2010 et ceux publiés avant, et dont le JDN se faisait l'écho chaque mois (lire le dernier Adex Report de 2009 e-Pub : dépenses brutes en hausse de 19 % en décembre 2009, du 19/01/2010).

Coût pour mille