La loi sur la protection de la vie privée ferait chuter les dépenses sur les médias sociaux

Forrester estime que l'entrée en vigueur de la loi européenne pourrait réduire de plus de 880 millions d'euros les investissements marketing en 2016 et 2017.

La croissance des dépenses marketing sur les réseaux sociaux pourrait être menacée par la législation européenne sur la vie privée qui entrera sans doute en vigueur en 2016, selon la dernière étude publiée par Forrester. Alors que l'institut estime que ces dépenses s'établiront à 3,2 milliards d'euros en 2017, contre 1,4 milliard d'euros en 2012, avec une croissance annuelle moyenne de 17,6%, il prévient que ces estimations pourraient être remises en cause. "Nous pensons que lorsque la législation entrera en vigueur en 2016, nous verrons une dépréciation des dépenses marketing sur les médias sociaux d'environ 401,9 millions d'euros en 2016 et 481,7 millions en 2017", explique Jame McDavid, chercheur chez Forrester.

Au-delà de cette incertitude qui plane sur les investissements, l'étude note beaucoup de motifs de satisfaction. L'adoption des médias sociaux en Europe n'a pas encore atteint son niveau de saturation : plus de 70% de la population en ligne en Europe de l'Ouest sera engagée sur les réseaux sociaux d'ici 2017, contre 63% en 2013. En France, l'adoption des médias sociaux atteindra 65% d'ici 2017, contre 57% en 2013. Le nombre et la variété de terminaux connectés laisse également présager une utilisation croissante.

Forrester