L'américain OpenX veut se mesurer aux plus gros adservers

Au Royaume-Uni, la société indépendante OpenX, ex-OpenAds, a lancé jeudi 16 avril une nouvelle place de marché publicitaire. Via un système d'enchères, les petits sites éditeurs, auxquels s'adresse  en particulier cette place de marché, peuvent y vendre leurs espaces publicitaires aux annonceurs qui cherchent des audiences ultra-ciblées. Via son adserver, OpenX dit délivrer plus de 300 milliards d'impressions par mois sur quelques 150 000 sites, se mettant ainsi à la hauteur des acteurs plus connus du marché détenus par Google, Microsoft, AOL, ou encore WPP (lire Les principales solutions d'adserving en France, du 25/06/2008).  

Autour du même sujet