LinkedIn veut améliorer ses outils publicitaires

Le réseau social devrait proposer plus de critères de ciblage ainsi qu'une API pour automatiser la création de campagnes.

Avant de déposer son dossier d'introduction en bourse, LinkedIn veut démontrer sa capacité à engranger davantage de revenus publicitaires. Pour cela, le réseau social professionnel devrait rapidement proposer de nouveaux outils publicitaires aux annonceurs, affirme le "Wall Street Journal". LinkedIn devrait notamment sortir une API permettant aux agences d'automatiser la création de campagnes. L'entreprise devrait par ailleurs multiplier les critères de ciblages proposés aux annonceurs sur sa plate-forme publicitaires en self-service. Jusqu'à présent, il n'était possible de cibler une campagne qu'en fonction du sexe, de la taille de l'entreprise et/ou du secteur d'activité des membres. LinkedIn devrait élargir ces éléments à l'âge d'un membre, sa situation géographique, sa fonction ou son expérience professionnelle.  

 

Selon ComScore, LinkedIn ne représentait en décembre que 1 % de l'ensemble des impressions publicitaires en ligne aux Etats-Unis. A titre de comparaison, Facebook représentait plus d'un quart de ces impressions. LinkedIn aurait déjà sélectionné des souscripteurs financiers en vue d'une éventuelle introduction en bourse cette année (lire l'article LinkedIn pourrait s'introduire en bourse en 2011, du 06/01/2011). La société revendique plus de 90 millions de membres dans le monde. 

Réseaux sociaux / Linkedin