Pixazza veut convertir les images en espaces publicitaires


La start-up financée par Google lance une plate-forme publicitaire utilisant les images à la place du texte comme base de ciblage.

Pixazza veut devenir l'AdSense des images. Cette start-up américaine, créée en 2008, a annoncé le lancement d'AdPix, un réseau publicitaire dont les bannières et liens sponsorisés sont contextualités non pas par le texte mais par les images d'une page Web.

Pixazza dipose déjà d'une plate-forme d'affiliation basée sur les images. Les éditeurs de sites utilisant les services de cette plate-forme ont la possibilité de taguer des éléments d'images (objets, vêtements, etc.) présentes sur leurs sites. Lorsqu'un internaute passe la souris ou clique sur l'un de ces éléments tagués, une liste de revendeurs de l'élément en question s'affiche sur la page. Désormais, le même service servira à proposer de la publicité en rapport avec les images au survol d'un élément tagué.

En misant sur les images plus que sur le texte comme base de ciblage, Bob Lisbonne, PDG de Pixazza, dit vouloir offrir aux petits éditeurs américains une alternative au réseau AdSense de Google. Une alternative à laquelle le moteur de recherche - qui a fait sa fortune grâce au ciblage contextuel - n'a pas échappé : Google a investi en mars 2009 dans Pixazza en participant à un tour de table de 5,75 millions de dollars.

Google / Moteur de recherche