Bouygues nie tout projet de cession de ses activités télécom et média à Orange

Le groupe vient de démentir l'information dévoilée par Bloomberg selon laquelle il projetterait de se séparer de Bouygues Telecom et TF1.

Non, Bouygues n'a "aucun projet de sortie des  secteurs des télécoms et de la télévision" et le groupe en profite pour réaffirmer "son ancrage durable dans ces deux industries". Telle a été la réaction du groupe dirigé par Martin Bouygues à l'information relayée par Bloomberg, affirmant qu'Orange serait au stade des discussions préliminaires avec le groupe pour lui racheter ses activités télécom et média.

L'opération, telle que décrite par Bloomberg, laisserait à Bouygues le contrôle de sa division construction et une participation minoritaire dans les activités cédées à Orange. Aucune offre formelle n'a été encore effectuée, affirme le média américain, chaque partie étudiant les moyens de dépasser les obstacles règlementaires qui se dresseraient face à un tel deal. Notamment du côté de l'Autorité de la concurrence, Orange cumulant plus de 27 millions d'abonnés mobiles en France et Bouygues Telecom, 11,1 millions.

L'avenir de Bouygues Telecom semble plus que jamais flou, quelques mois après le refus d'un rapprochement avec Numéricable-SFR, alors que Patrick Drah avait mis près de 10 milliards d'euros sur la table

Orange / Bouygues