Les portables 3G ne représentent que 22 % des ventes

La 3G patine en France. Selon une étude réalisée par GFK et citée par la Tribune, seuls 16 % des mobiles vendus par les distributeurs sont compatibles 3G. Un chiffre qui monte à 22 ou 25 % dès lors que l'on prend en compte les ventes réalisées par les boutiques d'opérateurs. Ce qui reste insuffisant, selon GFK, pour que la technologie soit adoptée. Pour cela, il estime qu'il faudrait en effet un taux d'adoption minimal de 40 %. Or pour l'instant, le parc de mobile 3G représente 30 % des portables.

Autour du même sujet