Moins de 1 % des Africains accèdent à l'Internet haut débit

Plus des trois quarts des connexions Internet en Afrique sont bas débit, selon une étude sud-africaine de BMI-TechKnowledge. Les 3 millions de connexions haut débit ne représentent que 1 % des Africains. Il devrait en avoir 7 millions en 2011, dont près de la moitié (3,3 millions) via des technologies sans fil, comme le Wimax. Les pays d'Afrique du Nord sont les plus connectés, selon l'étude, grâce d'une part à leur proximité avec les câbles sous-marin déservant l'Europe, et d'autre part en raison des politiques d'ouverture des marchés des gouvernements.

Autour du même sujet