Retour sur le rachat d'Alice par Free 9 juin 2008 : Ouverture de négociations exclusives entre Iliad et Telecom italia pour le rachat d'Alice

Après des mois de suspens, le nom du repreneur d'Alice France a été dévoilé le 9 juin dernier : le groupe Iliad. La maison mère du FAI Free a annoncé dans un communiqué l'ouverture de négociations exclusives avec Telecom Italia, propriétaire de la marque Alice en France. Le prix payé sera fondé "sur une valeur d'entreprise maximum de 800 millions d'euros", précisait le communiqué.

 

Iliad l'a ainsi emporté ainsi sur les deux autres prétendants au rachat : le câblo-opérateur Numericable et l'opérateur Neuf Cegetel.

 

L'acquisition d'Alice France est une première pour le groupe Iliad qui depuis le lancement de la marque Free sur le marché de l'accès Internet, en 1999, n'a jamais procédé à des acquisitions et a toujours privilégié une stratégie de croissance organique.

 

En rachetant l'activité de fourniture d'accès Internet de Telecom Italia en France, Free devrait mettre la main sur environ 951.000 abonnés ADSL (indication de Telecom Italia au 31 mars 2008), ce qui porterait son parc de clients haut débit à près de 4 millions.

 

L'opération doit encore être soumise à l'accord de la ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi, Christine Lagarde, ainsi qu'à l'avis du comité d'entreprise de Telecom Italia France. Les deux groupes espèrent finaliser le rachat d'ici la fin du troisième trimestre 2008.

 

Jacques Assaraf, directeur associé chez Capgemini Consulting, et Christophe Carel, président du FAI pour le marché des entreprises Nerim, analysent les enjeux de cette opération pour le secteur de l'accès Internet grand public et pour le groupe Iliad.

Free / Iliad