Antennes-relais : la ville de Paris parvient à un accord avec les opérateurs

La mairie de Paris et les principaux opérateurs télécom trouvent un compromis entre l'exposition de la population aux ondes et une bonne couverture du réseau.

Alors que le déploiement de la 4G se fait de plus en plus pressant, la ville de Paris vient d'annoncer qu'elle était parvenue à un accord avec les 4 principaux opérateurs télécom que sont Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR concernant l'élaboration de la charte parisienne de la téléphonie mobile. Ce projet de charte, qui sera soumis au vote du Conseil de Paris les 15 et 16 octobre prochain, a pour objectif de concilier "l'aménagement numérique de la capitale en technologies mobiles avec la volonté de la Ville de maîtriser l'exposition des habitants aux ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile dans une relation partenariat de concertation renforcée."


Outre le fait qu'elle opte pour un nouveau système de mesure préconisé par l'Agence Nationale des Fréquences, cette charte fixe également les seuils d'exposition maximaux aux ondes tolérés et impose la mise en œuvre d'un bilan annuel du déploiement de la 4G et de son impact sur l'exposition aux ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile dans les lieux de vie fermés. Un bilan qui sera conjointement effectué par la ville et les opérateurs.

 

Autour du même sujet