L'Arcep épingle la pub Bouygues Tel sur la qualité de son réseau fixe

L'opérateur se vantait d'être le numéro 1 français en qualité d'accès à Internet, en se basant sur une récente étude de l'Arcep que l'autorité estime parcellaire.

L'autorité de régulation des télécoms a adressé une mise en garde aux quatre fournisseurs d'accès français ce dimanche 7 décembre, les enjoignant de ne pas exploiter commercialement sa récente étude sur la qualité de l'accès à Internet. Bouygues Telecom avait publié dans plusieurs journaux un encart publicitaire citant ce rapport et le désignant comme "N°1 en qualité d'accès à Internet". Free avait d'ailleurs mis en demeure son concurrent de cesser cette communication, le trublion des télécoms contestant la méthode utilisée par l'Arcep pour évaluer la qualité du réseau.

Dans un communiqué, l'autorité précise qu'il ne s'agit que de résultats parcellaires d'une version de test de son étude. "Toute interprétation des données publiées dans ce premier rapport de synthèse doit être faite avec la plus grande prudence", souligne-elle. "Ces premiers résultats ne permettent pas, en particulier, de comparer globalement la qualité de service des fournisseurs d'accès à internet."

 

Haut débit / Free