Deutsche Telekom envisage une IPO pour T-Mobile USA


La maison mère du quatrième opérateur mobile américain envisagerait soit une introduction en bourse partielle, soit l'indépendance de sa filiale.

Deutsche Telekom ne sait vraiment plus quoi faire de T-Mobile USA. L'opérateur allemand avait renoncé à introduire en bourse sa filiale américaine et cherché un partenaire pour se développer aux Etats-Unis, rapportait le "Handelsblatt" l'automne dernier. Les noms de Sprint et de AT&T avaient été évoqués. Aujourd'hui, d'après le "Wall Street Journal", DT envisage soit une scission, soit une IPO partielle de sa filiale. L'objectif étant avant tout de rasséréner les actionnaires déçus par T-Mobile USA.

D'après le quotidien, DT pourrait ouvrir 20 % du capital de l'opérateur mobile afin de financer la modernisation de son réseau, ou encore simplement lui donner son indépendance. Le scénario d'un rapprochement avec un autre opérateur américain, s'il n'est pas exclu, semble moins probable dans la mesure où leurs normes technologiques ne sont pas les mêmes.

T-Mobile USA est le quatrième opérateur mobile du marché américain avec 33 millions de clients et environ 19 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel. Il détient 14 % de part de marché, loin derrière AT&T, Verizon Wireless et Sprint Nextel. Deutsche Telekom, qui n'a pas souhaité commenter ces alternatives pour l'instant, devrait annoncer sa conclusion dans les deux mois à venir.

Etats-Unis / IPO