Le dégroupage progresse de 84 % en 2005

Le parc de lignes dégroupées a progressé, selon l'Arcep, (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) de 84 % en un an, passant de 1,53 millions de lignes fin 2004 à 2,82 millions fin 2005. Une progression portée essentiellement par le développement du dégroupage total. Le nombre de ligne totalement dégroupées a été multiplié par 6,37 en un an, passant de 92.869 lignes au quatrième trismestre 2004 à 592.000 lignes à fin 2005. Comparativement, le parc de lignes partiellement dégroupées a été multiplié par 1,54 sur la même période. L'Arcep confrme toutefois que l'extension des zones dégroupées procède davantage des collectivités territoriales que des opérateurs alternatifs. Trois quart des 168 nouveaux sites livrés en métropole le sont en effet par les collectivités locales. A noter également : 63 % des lignes nouvellement dégroupées au quatrième trimestre (195.000 lignes) l'ont été par le groupe Neuf Cegetel.