Mobile : Deutsche Telekom voudrait racheter Sprint Nextel


Numéro quatre du mobile aux Etats-Unis avec T-Mobile US, Deutsche Telekom compterait racheter le numéro trois pour créer un concurrent de poids face à Verizon et AT&T.

Après avoir trouvé une porte de sortie pour sa filiale mobile au Royaume-Uni (lire l'article : Orange et T-Mobile fusionnent au Royaume-Uni, du 08/09/09), Deutsche Telekom s'attaque au futur de la filiale mobile aux Etats-Unis. Selon le britannique "Sunday Telegraph", l'opérateur allemand a fait appel à la Deutsche Bank pour fusionner T-Mobile US avec le numéro trois du marché, Sprint-Nextel. L'opération aurait pour but d'aider T-Mobile US, numéro quatre en difficulté, à redresser la barre.

Un mariage entre les deux groupes engendrerait la création d'un géant du mobile aux Etats-Unis, et placerait la nouvelle entité, avec 82,3 millions de clients, dans le trio de tête, juste entre Verizon (86,6 millions) et AT&T (79,6). T-Mobile compte ainsi 33,5 millions d'abonnés et Sprint Nextel 48,8.

Ce dernier, né de la fusion en 2004 des opérateurs Sprint et Nextel, a réalisé un chiffre d'affaires de 35,6 milliards de dollars en 2008 pour une perte nette de 2,8 milliards. Il est actuellement valorisé en bourse autour des 10,6 milliards de dollars.

Chiffre d'affaires