France Telecom prêt à payer 224 millions d'euros pour Mobinil

Deux semaines après avoir enfin trouvé un terrain d'entente, France Telecom dévoile les modalités de l'accord passé avec l'égyptien Orascom Telecom, qui mettrait fin à leur différend de trois ans portant sur leur filiale commune, l'opérateur mobile Mobinil. Cet accord, encore soumis à l'approbation des autorités des marchés égyptiens, prévoit notamment des options de vente pour permettre la sortie d'Orascom Telecom du capital de Mobinil (qu'il détient à 28,75 %) et de sa filiale ECMS (qu'il détient à 20 %). France Telecom, qui détient pour sa part 71,25 % des actions de Mobinil, consolidera désormais la totalité d'ECMS dans ses comptes. Le français indique enfin être prêt à payer 224 millions d'euros (300 millions de dollars) d'indemnités à Orascom Telecom, en contrepartie du règlement de tous les litiges entre les deux groupes.

CMS