Michel Mercier veut un milliard d'euros pour fibrer la France

Le ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, Michel Mercier veut soutenir le déploiement local de l'Internet fixe et mobile à très haut débit en France.  Michel Mercier a donc présenté mardi 3 novembre un dossier au Premier ministre et à la commission de réflexion sur le grand emprunt national, demendant un milliard d'euros pour soutenir les projets locaux jugés peu intéressants financièrement pour les opérateurs.

Fin octobre, la secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet et le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire avaient annoncé le lancement d'un appel à projets permettant d'améliorer la couverture de l'accès Internet haut débit (et visant à préparer le très haut débit) dans les zones rurales. Doté d'une enveloppe de 30 millions d'euros, cet appel a pour but d'assurer un co-financement des projets retenus avec les collectivités territoriales partenaires.

Nathalie Kosciusko-Morizet