Free lance son service de jeux vidéo sur Freebox


Le FAI a officiellement lancé son service de jeux vidéo sur sa box. Il sera ouvert aux développeurs amateurs, qui pourront vendre leurs créations sur une place de marché dédiée.

Free a officiellement transformé sa box en console de jeux. Quelques semaines après avoir publié par erreur, puis retiré, une vidéo présentant un nouveau service baptisé "Freebox Jeux", le fournisseur d'accès Internet d'Iliad a annoncé, jeudi 19 novembre le lancement de son offre de jeux via sa Freebox. Ce service gratuit est proposé à tous les abonnés haut débit dégroupés et équipés d'une Freebox HD, qu'ils soient ou non éligibles à la télévision par ADSL.

L'ensemble des jeux proposés se jouera via la télécommande de la Freebox, qui intègre déjà les fonctionnalités d'une manette de console de jeux. L'opérateur propose une base une dizaine de jeux développés pas ses soins, parmi lesquels des jeux de cartes, d'arcade ou des jeux  pour enfants. Plusieurs émulateurs, notamment pour la console Nes de Nintendo, permettront de rejouer à de vieux jeux, dont les Roms sont téléchargeables sur Internet.

Free compte sur sa communauté d'abonnés pour développer son offre de jeux. Un kit de développement basé sur le framework Javascript Elixir est proposé aux abonnés-développeurs, qui pourront proposer leurs propres jeux. Ces jeux pourront être proposés sur une place de marché que Free lancera début 2010. Les développeurs auront la possibilité de distribuer leurs applications gratuitement ou de les rendre payantes.

En annonçant le lancement de cette nouvelle offre, Free devance de peu son concurrent SFR, qui recrute actuellement des abonnés parmi ses clients pour commencer, dans le courant du mois de décembre, le test d'un service similaire (lire l'article SFR va concurrencer Free sur les jeux jouables via sa box, du 12/11/2009). Cette phase d'expérimentation devrait durer quatre mois, avant un lancement général du service prévu durant la première moitié de 2010.

Free / Jeux