La 4e licence mobile n'intéresse pas le néerlandais KPN

En dépit des rumeurs qui circulent depuis plusieurs jours, l'opérateur néerlandais KPN a officiellement indiqué qu'il n'était pas intéressé par l'attribution de la quatrième licence mobile en France. La principale raison invoquée par l'opérateur dans "Les Echos" est la suivante : "démarrer un réseau mobile à partir de rien nécessiterait de coûteux investissements". KPN se déclare d'autre part satisfait de son partenariat avec Bouygues Telecom, qui lui a permis de se lancer sur le marché français comme opérateur mobile virtuel (MVNO) à travers sont offre mobile low cost nommée Simyo. (Lire Simyo, le MVNO 100 % Internet de KPN se lance en France, du 12/1/2009).

MVNO / Licences