Pour le patron de Free, la fibre optique est prête à décoller

Le développement de la fibre optique en France est en bonne voie, si l'on en croit Maxime Lombardini, directeur général de Free, dans une interview accordée au "Figaro". Grâce à un cadre réglementaire "très abouti" et un abonnement de 30 euros en France contre "plus de 100 dollars aux Etats-Unis", il devrait selon lui y avoir près de 100 000 abonnés FTTH en France d'ici la fin de l'année, et "plusieurs centaines de milliers en 2011".

Maxime Lombardini lance par ailleurs dans le quotidien un appel à co-investissement aux autres opérateurs sur plus de 50 communes, dont Paris, Nice, Marseille, Toulouse, Nantes, soit près de 3 millions de prises potentielles. Free confirme aussi son objectif de raccorder 4 millions de foyers à la fibre en 2012. L'opérateur ayant aujourd'hui "2 millions de prises en travaux et 1,5 million à l'étude". Free a investi 350 millions d'euros dans la fibre jusque-là et en investira 150 millions de plus cette année.

Selon l'Arcep, seuls 75 000 foyers étaient abonnés à la fibre à la fin du premier trimestre, soit seulement 5 000 de plus qu'à la fin de l'année dernière.

Free