Verizon va lancer sa propre marketplace d'applications


Le second opérateur mobile américain cherche à renforcer son offre de services face au leader du marché, AT&T, qui distribue l'iPhone aux Etats-Unis.

Verizon veut contrer AT&T et l'iPhone avec son propre App Store. Le deuxième opérateur mobile américain a annoncé le lancement prévu pour la fin du mois de mars de sa propre place de marché d'applications mobile, V Cast Apps. Annoncée depuis juillet 2009, cette place de marché proposera dès son lancement quelque 300 applications pour Blackberry. Plusieurs milliers d'applications, actuellement en attente de certification devraient rapidement venir étoffer le catalogue de V Cast Apps, promet l'opérateur.

Comme Apple pour son App Store, Verizon compte faire de V cast Apps une source de chiffre d'affaires complémentaire. Les éditeurs d'application auront la possibilité de proposer des services payants, sur le montant desquels l'opérateur prélèvera une commission de 30 %. Verizon promet également l'intégration d'une brique permettant aux éditeurs d'intégrer des fonctionnalités de m-paiement dans leurs applications. Les transactions seront directement intégrées à la facture des abonnées Verizon.

En lançant ce service, la filiale du britannique Vodafone espère obtenir une part de l'appétissant gâteau des applications mobile. Selon le cabinet Yankee Group, le marché américain des applications mobiles atteindrait 1,6 milliard de dollars. Il pourrait représenter 11 milliards en 2014. L'opérateur cherche également à rendre son offre de service plus attractive face au leader du marché US, AT&T, qui dispose toujours de l'exclusivité de la distribution de l'iPhone aux Etats-Unis.

VERIZON / Chiffre d'affaires