3G : Martin Bouygues envisage un recours à Bruxelles

Martin Bouygues continue de s'opposer à l'arrivée annoncée d'un quatrième acteur dans la téléphonie mobile, alors que l'appel à candidatures à été lancé au début du mois. Le PDG du groupe Bouygues estime qu'il sera très difficile pour ce dernier de construire un réseau d'antennes et dénonce le prix de la licence qui lui sera accordée.

"Je ne vois pas en quoi le gouvernement peut vendre une licence pour déployer un réseau alors même qu'on sait pertinemment que le déploiement est impossible", a-t-il affirmé à l'AFP, faisant référence aux récents recours judiciaires ayant abouti au démontage d'antennes-relais, voire à l'interdiction d'en implanter. Interrogé pour savoir s'il allait, comme Orange, déposer un recours auprès de l'Union européenne pour contester ce prix, M. Bouygues a expliqué être "en train très sérieusement de regarder ce problème".

3G