Apple, Huawei et ZTE mettent Nokia dans le rouge

Le constructeur de mobiles numéro un du secteur a annoncé pour la première fois de la décennie une perte nette de 559 millions d'euros au troisième trimestre, contre un bénéfice d'un milliard il y a un an. Plus inquiétant, le constructeur voit surtout ses ventes chuter de 20 % à 9,8 milliards d'euros. En difficulté sur son activité d'équipementier réseau face aux chinois Huawei et ZTE (Nokia a passé 908 millions en amortissement de survaleurs, Nokia souffre aussi sur le créneau des smartphones. Sa part de marché a ainsi chuté de 6 points en un trimestre passant de 41 à 35 %. S'il a fait des pays émergents son principal axe de développement, le finlandais a perdu du terrain sur ce secteur, à forte valeur ajoutée, face à ses concurrents Apple et RIM dans les pays occidentaux.

Nokia / Part de marché