Nokia quitte le marché japonais sauf pour le haut de gamme

Le premier fabricant mondial de téléphones mobiles a annoncé qu'il allait arrêter de vendre ses combinés au Japon. La raison invoquée est la difficulté à s'implanter dans le pays. Nokia y conservera toutefois une présence à travers la commercialisation de sa marque haut de gamme, Vertu, et le maintient de ses activités de R&D. Le fabricant finlandais, qui détient environ 40 % de part de marché au niveau mondial, ne représente que 1 % du marché nippon, où les consommateurs sont habitués à des modèles sophistiqués de fabrication japonaise. D'après le quotidien Yomiuri, Nokia prévoit de s'appuyer sur le réseau de NTT DoCoMo, premier opérateur mobile au Japon, pour lancer ses propres services pour téléphones portables de luxe.

Nokia / Part de marché