Numericable a renégocié sa dette pour investir à nouveau


Après deux essais infructueux, le câblo-opérateur et ses prêteurs se sont mis d'accord sur de nouvelles conditions de remboursement, qui permettront à Numericable d'investir davantage.

Numericable a annoncé avoir trouvé un accord avec ses créanciers sur le remboursement de sa dette, qui lui permettra d'investir davantage. Le câblo-opérateur avait déjà formulé deux propositions aux banques depuis la rentrée afin de faire évoluer ses conditions de remboursement, mais toutes deux avaient été refusées.

L'accord conclu autour de sa troisième proposition devrait lui donner "plus de marge de manœuvre" pour investir aussi bien dans le recrutement de nouveaux abonnés que dans le déploiement de son réseau de fibre optique, a précisé l'un de ses porte-paroles à l'AFP. L'accord prévoit que les actionnaires de Numericable - Altice et les fonds Carlyle et Cinven - apportent 230 millions d'euros supplémentaires. Cette somme se répartit en 50 millions d'injection en liquide et 180 millions consacrés à réduire la dette.

Les taux d'intérêt de la dette, qui d'après le groupe devrait approcher les 2,8 milliards d'euros à la fin de l'année, sont également modifiés. Mi-septembre, le câblo-opérateur avait certifié que la renégociation des conditions de remboursement "n'impactait en aucun cas sa capacité à payer ses intérêts et rembourser sa dette".

Autour du même sujet