Portabilité du numéro : l'UFC-Que Choisir reste vigilante

Suite à la mise en place de la portabilité du numéro, l'UFC-Que Choisir a rappelé que les opérateurs ne doivent pas pénaliser les consommateurs qui souhaitent les quitter que ce soit par des délais de résiliation supérieurs à 10 jours ou par la facturation du dernier mois d'abonnement dans sa totalité, et non au prorata du nombre de jours d'abonnement réel. L'association de défense des consommateurs indique également dans un communiqué de presse que "l'arrivée si tardive de cette exigence du droit communautaire datant de 1998 traduit la capacité des opérateurs à faire obstacle à tout ce qui favorise une concurrence effective et loyale". L'UFC-Que Choisir appelle également le nouveau ministre de l'économie à plafonner les durées d'engagement à 12 mois et à faciliter l'entrée d'un 4ème opérateur de réseau sur le marché du mobile.

Autour du même sujet