Quatrième licence UMTS : Free débouté par le Conseil d'Etat

Le Conseil d'Etat a rejeté mercredi 11 juillet la requête de Free concernant l'annulation de la procédure d'attribution de la quatrième licence UMTS. La plus haute juridiction administrative de France a estimé que le prix de la licence n'est pas attaquable, car pas "formellement" fixé. Le gouvernement en demande néanmoins 619 millions d'euros (le prix payé par SFR et Orange), alors que l'opérateur souhaitait notamment que ce tarif soit revu à la baisse. Chez Free, on estime que la balle est dans le camp du gouvernement.

Free