Vivendi ne veut pas payer plus de 7 milliards d'euros pour SFR

Le groupe a entamé les négociations autour du rachat des 44 % détenus par le britannique Vodafone dans l'opérateur SFR.

6,9 milliards d'euros : c'est le maximum que Vivendi est prêt à payer à Vodafone pour racheter SFR, affirme le "Financial Times". Les deux groupes ont entamé des discussions autour de la cession des 44 % détenus par Vodafone dans le second opérateur mobile français à Vivendi. S'ils s'accordent sur cette somme, SFR serai ainsi valorisé à hauteur d'environ 20,9 milliards d'euros, soit cinq fois et demi l'Ebidta de l'opérateur en 2011, selon des estimations d'analystes de Citigroup.


Or ces montants semblent déjà décevoir certains actionnaires de Vodafone. Une partie d'entre eux préfèrerait céder leur part selon une valorisation correspondant à six fois l'Ebidta de SFR. La part de Vodafone dans SFR vaudrait alors 7,7 milliards d'euros. Reste que vu le nombre restreint d'actionnaires au sein de SFR et la part déjà détenue par Vivendi (66 %), le groupe de divertissement apparaît comme le seul acquéreur probable des parts de Vodafone. Les actionnaires de ce dernier auront peu de marges de manœuvre pour faire monter les prix.

SFR / Telecoms 2.0