Des actionnaires de Vodafone veulent sortir de Verizon Wireless

Un groupe d'actionnaires ultra minoritaire de Vodafone, mené par l'ancien vice-président de l'équipementier télécom Marconi, veut pousser l'opérateur à se restructurer. Il demande notamment que Vodafone vende la participation de 45 % qu'il possède dans l'américain Verizon Wireless, qu'il considère comme inefficace pour sa valorisation. Une proposition refusée par le président. En outre, ce groupe a suggéré que Vodafone s'endette par émissions d'obligations pour les attribuer aux actionnaires. Une opération qui aurait pour conséquence d'augmenter l'endettement du groupe de 51 milliards d'euros.

Vodafone