Vodafone veut garder sa part dans Verizon Wireless

L'opérateur mobile britannique a repoussé, le 7 juin dernier, les propositions de démantèlement émises par la société d'investissement Efficient Capital Structures (ECS), un actionnaire minoritaire du groupe, estimant qu'il était "dans le meilleur intérêt des actionnaires actuellement" de garder la part de 45 % dans l'opérateur américain Verizon Wireless. "Cette part dans Verizon Wireless a généré une augmentation de valeur importante pour les actionnaires au cours des dernières années, ce qui reflète sa position de leader de marché, sa croissance supérieure et sa capacité à générer des liquidités", écrit le groupe de téléphonie mobile dans un communiqué.

Vodafone / VERIZON