Alain de Mendonça (Promovacances) : "Nous voulons renforcer notre positionnement de multi-spécialiste"

Six mois après sa sortie du groupe Opodo, Karavel-Promovacances annonce l'acquisition d'un spécialiste des croisières. Le directeur général de l'agence de voyages revient sur cette acquisition.

JDN . Pourquoi, six mois après votre scission avec Opodo, avez-vous choisi d'investir dans le segment de la croisière maritime et avoir jeté votre dévolu sur ABcroisiere.com ?

Alain de Mendonça. Nous avons investi sur ce segment car nous croyons qu'il est amené à se développer dans les années qui viennent. En France, 200.000 à 300.000 personnes ont choisi ce type de voyage l'année dernière, ce qui en fait le cinquième marché européen après le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Nous disposons donc encore d'un important potentiel de croissance. D'ailleurs en 2007, le nombre de croisiéristes français a augmenté de 20 % sur un an. Bien sûr, ce marché restera une niche, mais il permet d'enrichir notre gamme de produits et de proposer aux internautes qui visitent notre site une offre de plus en plus complète sur la thématique des vacances. Pour nous, cela représente une véritable valeur ajoutée.

Maintenant, pourquoi avons nous choisi ABcroisiere.com ? Tout d'abord, c'était notre partenaire en marque blanche sur le segment de la croisière depuis près de quatre an. Ensuite, en tant qu'agrégateur et comparateur spécialisé, ABcroisiere.com a un avantage certain : il propose une offre quasiment exhaustive sur ce marché. En quelques années, il est devenu un des principaux distributeurs de croisières en France. Il était donc logique que nous nous tournions vers lui.

 

Comment s'est passé ce rachat ? ABcroisiere.com restera-t-il indépendant ou rejoindra-t-il votre équipe à Paris ?

Après plusieurs mois de discussion, nous avons racheté 100 % du capital d'ABcroisiere.com pour un montant que nous ne souhaitons pas communiquer. Le paiement de cette opération a été effectué entièrement en cash. Cette transaction ne porte que sur le capital de l'entreprise, puisque ABcroisiere.com n'a pas de dette. En revanche, si ABcroisiere.com rejoint financièrement le groupe Karavel-Promovacances, ses 50 salariés resteront dans leurs locaux à Nice.

 

Quels ont été vos résultats en 2007 et quelles sont vos perspectives de développement en 2008 ? Envisagez-vous d'investir sur d'autres segments ?

Je ne peux malheureusement pas vous donner de chiffres. Je peux seulement vous dire que l'été se présente bien et que l'hiver s'est caractérisé par un transfert, hausse du pétrole oblige, des longs courriers vers les moyens courriers. Côté investissements, nous privilégions l'usabilité de notre site. Nous l'avons d'ailleurs complètement refondu. Outre une nouvelle page d'accueil, nous disposons également d'un nouveau moteur de recherche. Reposant sur la technologie Ajax, il permet de choisir entre plus de destinations et de thématiques. Nous avons également intégré davantage de vidéos en ligne et disposons aujourd'hui d'une fonction permettant aux internautes de déposer leur avis. Enfin, nous allons continuer à développer les thématiques de niche et les mini-sites spécialisés qui y répondent. Outre la plongée, les séjours de prestige ou de lune de miel, nous venons tout juste de lancer un mini-site dédié au golf. Encore une fois, chacune de ces thématiques représente une niche, mais ensemble, elles constituent la diversité que Promovacances veut proposer dans le domaine du voyage.

Opodo / Promovacances