Travelport veut lever 1,8 milliard de dollars en bourse


Le groupe spécialisé dans la réservation touristique en ligne ou via GDS souhaite réduire son niveau d'endettement et prépare son entrée en bourse en février.

Travelport a annoncé mardi 19 janvier son intention d'entrer en bourse à Londres via l'émission de nouvelles actions. Le groupe propose aux agences de voyages des services de recherche, d'agrégation de données et de réservation dans le domaine du tourisme (hôtels, avions, trains…). Il est notamment propriétaire du GDS Galileo.

Au total, Travelport devrait vendre la moitié de ses actions afin de lever 1,775 milliard de dollars. Une manne qui permettra de réduire son niveau d'endettement net de 4,1 milliards de dollars à 2,3 milliards. D'après Reuters l'opération devrait débuter le 1er février 2010 par l'ouverture des réservations d'actions qui seront émises à partir du 12 février. Dans un communiqué, Travelport indique que l'opération devrait être terminée d'ici la fin du premier trimestre 2010.

Cette opération semble par ailleurs préfigurer la sortie du capital de Travelport du fonds d'investissement Blackstone qui détient 70 % des parts du groupe depuis son rachat à l'américain Cendant en 2006. Parallèlement à l'entrée en bourse, le fonds souverain de Singapour s'est déjà engagé à prendre 7,19 % du capital du groupe pour un montant de 225 millions de dollars.

En 2008, le groupe avait enregistré un chiffre d'affaires de 2,53 milliards de dollars (lire le dossier Crise : comment s'en sortent les mastodontes du tourisme sur le Web ?, du 31/03/2009). Le concurrent de Travelport, l'espagnol Amadeus, préparerait également son entrée en bourse pour le premier semestre 2010. Il est soutenu à l'heure actuelle par les fonds BC Partners et Cinven.

Chiffre d'affaires / Fonds d'investissement