En difficultées financières, Vueling chercherait un repreneur

Vueling a annoncé une perte nette de plus de 63,2 millions d'euros en 2007, six fois supérieure à celle qu'elle avait subit au cours de l'exercice précédent. La compagnie espagnole low cost explique cette baisse par l'augmentation des prix du pétrole et la baisse de 21 % du yield par passager. Au cours de l'année écoulée, le chiffre d'affaires de Vueling a pourtant progressé de près de 54 % à 362,7 millions d'euros pour un trafic de 6,2 millions de passagers (+ 77,2 %). Vueling est actuellement en train de plancher sur un plan stratégique de redressement, qui pourrait passer par une revente. Peut-être à la filiale low cost d'Iberia, Clickair, qui souffre elle aussi de la concurrence des britanniques Ryanair et Easyjet.

Easyjet / Ryanair