La voiture d'EasyMile se conduira sans les mains

Sans volant ni commandes de bord, l'EZ10 n'a besoin d'aucune intervention humaine pour se déplacer. © EasyMile - Alain Herzog
Mais où est passé le volant ? Disparu, comme toutes les autres commandes de bord. Six sièges installés face à face, c'est tout ce dont a besoin le véhicule autonome EZ10 présenté par les Français d'EasyMile, projet mené conjointement par le constructeur français de voitures sans permis Ligier et le spécialiste de la robotique Robosoft.
Si les prototypes pour l'instant présentés n'existent que sous la forme de navettes capables d'amener des groupes d'une station de métro à une exposition, par exemple, avec une vitesse n'excédant pas les 40 kilomètres heures, EasyMile a de quoi inspirer les constructeurs automobiles, comme PSA ou Mercedes, qui ont récemment présenté leurs premières fonctions autonomes.