Industriels et distributeurs sont-ils prêts pour une nouvelle canicule ?

Harilaos Loukos, président et directeur scientifique de Climpact, révèle les produits dont les ventes s'envoleront en cas de nouvelle canicule.

harilaos loukos
Harilaos Loukos, président de Climpact. © Climpact

L'agenda des industriels et des distributeurs de produits de grande consommation est rythmé par le démarrage et la fin des saisons commerciales. La météo, anormalement chaude depuis le mois d'avril, a provoqué un démarrage précoce de la saison commerciale de nombreux produits de grande consommation particulièrement " météo-sensibles ". Une aubaine certes, néanmoins à double tranchant.

En effet, bénéficiant d'un début de saison hors-norme, les industriels et les distributeurs ont déjà largement entamé leurs stocks. Or, les centres météorologiques européens anticipent des températures estivales au-dessus des normales saisonnières, n'excluant pas une canicule similaire à celle d'août 2003. Dans ce contexte météorologique, qui pourrait s'avérer exceptionnel, comment gérer un pic estival de forte amplitude ? Comment être prêt à répondre à la demande des consommateurs ?

Avec un début de saison hors-norme, les stocks ont largement été entamés.

Le printemps 2011 (mars, avril, mai) a été le plus chaud depuis 1900, notamment le mois d'avril 2011 (deuxième record du siècle après avril 2007). La réponse du consommateur fut immédiate et, du jour au lendemain, les ventes des produits météo-sensibles s'envolèrent. La saison commerciale de certains produits avait commencé, et ce, avec un mois d'avance; parmi eux, les glaces, les insecticides et les produits solaires. Depuis, le mois de mai ne contredit pas cette tendance, et si ce contexte se poursuit, une canicule similaire à celle d'août 2003 est possible. Anticipant les effets d'un tel scénario, nous avons identifié les 20 catégories les plus favorisées par de telles conditions et risquant une rupture de stock au cours du mois d'août 2011.

Impact de la météo sur la consommation de produits en août 2011 en cas de canicule similaire à 2003
CatégorieHausse par rapport à août 2010
Source : CLIMPACT/SymphonyIRI
Insecticides+47%
Concentrés pour boissons+38%
Eaux gazeuses nature+30%
Sirops+30%
Limonades tonics limes+30%
Glaces+29%
Eaux aromatisées+29%
Panaché et bière sans alcool+27%
Produits solaires+24%
Sodas et boissons aux fruits gazeuses+23%
Maïs doux en conserve+22%
Boissons à base de thé+20%
Eaux plates nature+18%
Conserves de thon+17%
Bières spéciales blondes+17%
Salades de fruits rayon frais+17%
Saucisses fraiches+16%
Boissons aux fruits plates+16%
Sauce vinaigrette+16%
Légumes de salades en conserve+16%

Des prévisions de ventes sensiblement erronées faussent les stratégies marketing et opérationnelles de l'entreprise, entraînant perte de marge, de chiffre d'affaires et détérioration de l'image. Pour ceux qui n'auront pas anticipé précisément leurs ventes, la sanction sera double :  ils auront raté le démarrage de saison en avril et ils ne pourront faire face au pic estival du mois d'août.

Un secteur aussi concurrentiel que celui de la grande distribution impose constamment à ses acteurs de nouveaux défis à relever. Soumis à des contraintes économiques fortes, les industriels doivent honorer les commandes que les distributeurs leur passent en un minimum de temps ; pour cela, ils doivent maîtriser leur chaîne de production et leur logistique.

De la gestion du risque climatique résultent de multiples leviers de performance.

La Business Intelligence Climatique est une stratégie adaptée pour gagner en compétitivité et en performances. Les industriels et les distributeurs ayant adopté cette vision stratégique vont profiter à plein de la saison d'été et auront certainement une longueur d'avance pour préparer leur rentrée.

De la gestion du risque climatique résultent de multiples leviers de performance : meilleures prévisions de la demande et de la planification de la production, meilleur taux de service, diminution des ruptures en linéaire, diminution des taux de rebut, optimisation de la logistique et des transports, gestion des ressources humaines adaptée aux besoins de l'activité... Véritable outil de pilotage, la Business Intelligence Climatique s'inscrit au cœur d'une stratégie d'entreprise globale portée par l'innovation.

Expliquez-moi