Dietswell vend des appareils de forage innovants

pour financer son développement, dietswell a levé 18 millions d'euros en bourse
Pour financer son développement, Dietswell a levé 18 millions d'euros en bourse en 2007. © Dietswell

Sur un marché du forage en plein essor (+ 45% du nombre de forages terrestres entre 2005 et 2008), Dietswell, une PME française, a réussi une belle percée. Elle a remporté en 2007 un contrat de 16 millions de dollars au Soudan, avec le consortium WNPOC.

Son puits de forage, entièrement hydraulique, atteint les 3 000 mètres de profondeur. Il est aussi plus mobile et facile à déménager. "Depuis 2005, les compagnies ont lâché leurs investissements", se réjouit Jean-Claude Bourdon, le PDG.

Les prix de location des appareils de forage se sont envolés : +170% en Mer du Nord et +103% dans le Golfe du Mexique en 2005-2006 par exemple. Du coup, le chiffre d'affaire de Dietswell a cru de 79% en 2007.

Pour s'imposer, la PME de 150 salariés a investi les marchés de niche. "Notre expertise nous permet de répondre à des demandes très spécifiques, que les grosses sociétés laissent de côté", assure Jean-Claude Bourdon. Par exemple le forage dans un marécage au Soudan.